Miel de Lavande (Provence) 250g
Reference:
En Stock

Miel de Lavande (Provence) 250g

Reference:
En Stock
9,90 €
Quantité

Ajouter à ma liste d'envies Ajouté à la liste d'envies

Basé sur 4 avis

Voir les avis

Son nectar sert à la production d’un miel de qualité, aromatique, très apprécié des consommateurs. C’est un douceur emblématique de la Provence, mais il fait la fierté de toute la France.

Car certes, le miel de lavande est un produit de la ruche bien ciblée. Si la Provence fait immédiatement penser au moulin d’huile d’olive, la tomate ou le savon de Marseille, ce foyer régional de prédilection est beaucoup plus vaste que ce que pense les gens.

  • Paiement sécurisé par carte Paiement sécurisé par carte
  • Service client joignable au 06 63 88 40 71 Service client joignable au 06 63 88 40 71

Son nectar sert à la production d’un miel de qualité, aromatique, très apprécié des consommateurs. C’est un douceur emblématique de la Provence, mais il fait la fierté de toute la France. Car certes, le miel de lavande est un produit de la ruche bien ciblée. Si la Provence fait immédiatement penser au moulin d’huile d’olive, la tomate ou le savon de Marseille, ce foyer régional de prédilection est beaucoup plus vaste que ce que pense les gens.

Identification de la zone de production

Le miel de lavande de Provence correspond à une zone de production vaste englobant plus de cinq départements. Et comme pourrez le croire la majorité, ce ne sont pas les alentours de la Cité phocéenne qui concentre la majorité de la production apicole. En effet, si la lavande enjolive les aires et parcs des départements du sud méditerranéen en été, à l’état naturel, la plante à l’arôme excellent et prononcé pousse à profusion sur les plateaux des Alpilles où les butineuses peuvent en disposer à outrance. Nous dirons même que les foyers principaux de production sont avant tout les Alpes de Haute Provence et le Vaucluse. Même si le développement de l’apiculture relative au miel de lavande existe dans, le Var, la Drôme, les Bouches du Rhône et le Gard. Ainsi, les champs de lavande poussant sauvagement dans la nature s’exhibent sur les plateaux et hautes collines des parcs régionaux du Lubéron, du Verdon et des Baronnies Provençales.

Le miel de lavande : 5 fleurs typiques au cœur de la production mellifère

La lavande n’est pas une fleur homogène. Il existe plusieurs variétés. A ce jour, 5 sortes de plantes s’épanouissent magnifiquement au cœur des baux de Provence. Bien que le miel de lavande soit exclusivement monofloral. Le caractère de ses plantes à la lueur du soleil dégage une odeur fraîche et agréable. Celles-ci définiront le goût prononcé de ce miel savoureux. Du coup, le miel de lavande peut se confondre à travers les espèces suivantes :

  • L’aspic.
  • Le lavandin (hybride résultant du croisement de l’aspic et la lavande vraie)
  • La lavande anglaise (originaire de Provence et non d’Angleterre).
  • La lavande papillon.
  • La lavande officinale ou vraie.

Selon la fleur butinée par l’abeille, le miel de lavande sera plus ou moins cristallisé. C’est donc le cas pour l’abeille butinant de l’aspic. La grande différence entre les différentes catégories de plante n’est juste qu’une question d’altitude. En effet, le lavandin aura tendance à pousser exclusivement à une altitude dépassant les 800 mètres. Tandis que les autres espèces fleurissent idéalement entre 350 et 400 mètres d’altitude. La facilité du lavandin à se concentrer et disposer de plus grandes surfaces sera donc privilégier par les abeilles.  Quant à la lavande officinale, elle sera la fleur de prédilection pour l’aromathérapie et la production d’huiles essentielles. Ainsi, les apiculteurs des Alpes de Haute Provence disposent de parcelles impressionnantes pour positionner leurs ruches du mois de mai jusqu’à août. La production du miel de lavande peut donc se faire en continu durant toute la période de fleuraison.

Zoom sur ses caractéristiques propres

Il faut savoir que le nectar de lavande est très riche en goût mais pauvre en quantité. Heureusement que les champs de lavande sont conséquents. Ce qui laisse le choix aux milliers d’abeilles qui vont subtiliser agréablement le pollen de la fleur. Car, il faut le dire, la fraîcheur de la plante attire les butineuses. Dans les villages du sud méditerranéen où la lavande  est très présente sur les rond points ou les bacs à fleurs communaux, il est commun de voir les butinantes se ruer en masse sur les bouquets mauves. Cette attirance pour la fleur va permettre de former un miel de lavande à la texture onctueuse, au goût délicat, qui perdure sur les papilles. De couleur jaune clair et doré, il tendra à blanchir lors de la cristallisation. Cependant, il se conserve magnifiquement bien. Le miel de lavande a donc cette faculté à exprimer idéalement un goût riche en fructose. Mais aussi à laisser dégager des notes florales typiques de l’emblème de la Provence.

Et le miel de lavande, au niveau thérapeutique, ça donne quoi ?

Le miel de lavande de Provence a des propriétés quasi similaires au miel de tilleul. Les deux best-seller mellifères typiquement gaulois font donc la fierté des hexagonaux. Ils sont tous les deux excellents pour lutter contre les rhumatismes et les insomnies. D’ailleurs, les deux fleurs sont privilégiées pour leur propriété sédative au cœur des tisanes. Le miel de lavande est aussi reconnu pour son action antispasmodique, antiseptique et anti-inflammatoire. Déjà, il aide grandement à soigner les brûlures et à cicatriser. Ce miel sera donc apprécié pour son goût authentique mais aussi dans le cadre de la cosmétologie. Bien que sa production survienne durant la période estivale, il est fortement recommandé pour donner une jeunesse immunitaire et du booste à l’organisme pendant l’hiver. Il sera donc idéal pour calmer les toux ainsi que toutes les maladies passagères touchant le système respiratoire (bronchite, angine et grippe). Riche en antioxydant et flavonoïdes, il encourage la guérison et permet de régénérer l’activité cellulaire au sein du corps.

Comment l’utiliser au quotidien ?

La coutume française veut que le miel de lavande soit étalé sur des tartines au beurre dès le petit déjeuner. Le soleil du Sud de la France est tout ce qu’il y a de meilleur pour profiter de ce met délicieux. Mais ce miel de Provence est tout aussi utile pour accompagner certaines viandes comme le bœuf ou le canard où une cuillère à soupe viendra renforcer le goût des plats.  Mais il existe bien une recette où ce produit typique de la Drôme vient donner une saveur inégalée à un confiserie labellisée et mondialement connue. Il s’agit du nougat de Montélimar dont le label AOP confirme ce savoir-faire régional et ancestral. Les amandes ainsi que le miel de lavande sont les ingrédients privilégiés qui dépasseront en goût le Turrón de nos voisins ibériques. Voici en l’occurrence tous les atouts que le miel de Provence pourrait procurer au cœur de vos recettes.

Références spécifiques

En Stock
Avis à propos du produit
1
1★
0
2★
0
3★
0
4★
3
5★
8/10


Basé sur 4 avis

  • 5

    Bon miel

  • 1

    On dirait c'est sucre fondu

  • 5

    Ce miel sent bon la lavande et il est doux en bouche. Il me rappelle mes vacances dans le Vaucluse en 2007.

  • 5

    Il était exquis, je n’ai jamais goûté un miel français aussi bon et je dirai pareil pour les autres car j’ai pris toute la gamme ^^